Parmi la diversité des « médecines douces », la réflexologie plantaire offre une alternative intéressante à la gestion du stress et de la santé puisqu’elle détend et réactive la capacité d’auto-guérison du corps.

La réflexologie fait, depuis 5000 ans, partie intégrante des soins de la médecine traditionnelle chinoise. L’étymologie du mot pied en chinois signifie « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

Cette technique ancestrale trouve ses origines en Égypte et en Chine.

Son principe est que chaque partie du corps est représentée sur la voute plantaire.

Pieds du Bouddha couché - Yangon, Birmanie - réflexologie plantaire
Pieds du Bouddha couché - Yangon, Birmanie

Par différentes pressions sur le pied, le réflexologue va repérer et traiter les zones sensibles qui sont le signe d’une accumulation de toxinesdans l’organisme.

Le massage va donc permettre au corps d’éliminer ces « déchets » et de rétablir un équilibre des fonctions vitales.

Cette pratique  ne se substitue en aucun cas à la médecine dite conventionnelle et elle ne pose pas de diagnostic. La réflexologie est un outil complémentaire à la médecine allopathique

Les bienfaits :

  • amène une relaxation profonde et revitalisante
  • améliore la circulation sanguine et lymphatique
  • relance la circulation de l’énergie
  • aide à évacuer les toxines de l’organisme
  • aide le corps à récupérer un équilibre vital satisfaisant

La réflexologie plantaire est ouverte à tous. Cependant, elle est déconseillée aux femmes enceintes  lors des 3 premiers mois de la grossesse.

Ce type de technique ne convient pas aux personnes souffrant de graves problèmes circulatoires (phlébites), d’insuffisance cardiaque et d’hypertension artérielle, de fracture et plaies des pieds.

Il est conseillé, après le séance, de boire plus que d’habitude afin d’aider le corps à éliminer plus facilement les « déchets » par les urines.

La sensation de détente est présente dès la première séance.

À titre préventif, une séance par mois permet de maintenir un bon équilibre vital.